.

De Cyberpunk 2077 à Phantom Liberty : la révolution cybernétique décryptée

Actuellement, dans Cyberpunk 2077 de CD Projekt Red, les joueurs peuvent utiliser les technologies cybernétiques pour transformer leurs personnages en machines à tuer presque inarrêtables, sans aucun inconvénient. Bien que cela encourage les joueurs à s’amuser avec le cyberware et la personnalisation de Cyberpunk 2077, de nombreux joueurs ont demandé à ce que les choses soient un peu plus équilibrées en ce qui concerne cette mécanique. Le DLC Phantom Liberty à venir a pour but d’y remédier.

Cyberpunk 2077 a eu du mal à répondre aux attentes lors de son lancement. Au cours des deux dernières années et demie, CD Projekt Red a publié des correctifs, des mises à jour et de petits éléments de contenu téléchargeable pour améliorer le jeu, et les récents commentaires des utilisateurs montrent que les joueurs apprécient vraiment les ajustements apportés. Cependant, tous les problèmes n’ont pas été résolus, notamment en ce qui concerne les combats, le comportement de la police et le manque d’équilibre en matière de cyberware. Aujourd’hui, ces changements arrivent enfin en septembre.

Comment Phantom Liberty donne du poids et des conséquences à la cybercriminalité

Tout au long de l’histoire de Cyberpunk, V se bat contre un engramme installé dans sa tête par une biopuce Relic qui lui a été implantée dans un moment de désespoir. Le jeu explore la façon dont ces modifications futuristes du corps peuvent laisser des traces durables, d’autant plus qu’à la fin de Cyberpunk 2077, V doit accepter qu’il ne lui reste plus que six mois à vivre.

Il est compréhensible que les joueurs veuillent qu’il y ait des conséquences sur le nombre d’augmentations qu’ils peuvent prendre, car se passer de ces augmentations fait presque tomber à plat les thèmes centraux de Cyberpunk 2077. Cependant, alors que Phantom Liberty permet à V de sortir de sa situation grâce à Songbird, le jeu change assez radicalement non seulement pour réparer cet oubli, mais aussi pour faire en sorte que les joueurs aient à réfléchir si ces changements correspondent à ce qu’ils souhaitent. Cela se traduit par de nouveaux événements, et même par des effets de débuffs qui peuvent survenir en cas d’amélioration trop importante des V.

Comment Cyberpunk 2077 : Phantom Liberty retravaille le cyberware

Avant que les joueurs ne comprennent les modifications apportées au cyberware, il faut savoir qu’une fois que Phantom Liberty sera lancé, les changements mécaniques apportés à V seront considérés comme des armures, car les vêtements ne serviront plus qu’à des fins esthétiques. Au fur et à mesure que les fans augmenteront la quantité de cyberware qu’ils possèdent, ils découvriront une nouvelle capacité de cyberware dans Cyberpunk 2077 qu’ils peuvent atteindre et qui diminuera leurs HP et pourra même causer la cyberpsychose. De nombreux fans pensent que ces changements apportés au jeu sont inspirés de l’adaptation animée réalisée par Studio TRIGGER, Cyberpunk : Edgerunners.

Pour l’instant, on ne sait pas encore exactement à quoi ressemblera le fait de jouer sur une construction massive centrée sur le cyberware, ni à quel point les débuffs affecteront V. Cependant, l’amélioration de V a peut-être aussi un coût mental pour le joueur, puisque la mise à jour de Phantom Liberty ajoutera une nouvelle fonctionnalité : la possibilité de voir exactement ce que le Ripperdoc fait à V à chaque mise à niveau. Cela restera dans la vue standard à la première personne, ajoutant une immersion à l’installation du cyberware qui pourrait faire réfléchir certains joueurs à deux fois avant de passer sous le bistouri.

Tout cela fonctionne incroyablement bien avec la lutte de V contre la biopuce Relic, et pourrait jouer dans la nouvelle fin que Phantom Liberty prévoit d’ajouter. Il ne s’agit là que d’un aspect des nombreux remaniements et ajustements de Cyberpunk 2077 qui sont apportés gratuitement au jeu de base en même temps que Phantom Liberty. Pour ceux qui ont suivi CD Projekt Red et Cyberpunk 2077 depuis le début, ou même pour ceux qui prévoient d’acheter le jeu après l’entrée en vigueur de ces changements, les choses vont devenir très intenses en septembre.

Jérémie Galtier
Jérémie Galtierhttps://jdd.sn/
Amateur de tout ce qui peut se trouver sur une console, Jérémie a également un penchant pour les jeux FPS comme Halo Infinite et Splitgate. En tant que freelance, il écrit maintenant pour JDD

En rapport

JDD vous recommande :