.

D’où proviennent les arômes de vos e-liquides ? La réponse avec Flavour Power

Avec le temps, la vape s’est imposée comme une superbe alternative à la cigarette traditionnelle. De nos jours, de plus en plus de consommateurs modifient leurs habitudes pour quitter progressivement le tabac et profiter des bienfaits de la cigarette électronique en parallèle. L’un des nombreux avantages évoqués par les habitués concerne bien évidemment l’accessibilité à une grande diversité d’arômes, dont certains frôlent la sophistication. Mangue, anis, bubble gum, café… découvrons ensemble leur fabrication avec la marque Flavour Power, qui a généreusement accepté de répondre aux questions de Vapoter.fr.

Flavour Power : une marque à l’écoute des tendances

Née en 2012, au cœur du Puy-de-Dôme, la marque française Flavour Power vous propose aujourd’hui un grand choix de e-liquides conçus avec des arômes de toutes les saveurs. En réalité, c’est la fusion entre CBP Distri SAS et Auvergne-Phyto qui a pu donner naissance à cette nouvelle success-story française.

Dans son laboratoire auvergnat, Flavour Power n’a jamais cessé d’innover pour compléter son offre et répondre aux exigences des adeptes de la vape. C’est cette rigueur qui lui permet aujourd’hui d’être classée parmi les plus grands fabricants de e-liquides du pays. Avec plus de dix ans d’expérience au compteur, ses produits s’annoncent désormais comme des évidences pour de nombreux consommateurs.

Quelles sont les étapes de fabrication d’un arôme e-liquide ?

Pour Flavour Power, la fabrication d’un arôme e-liquide se décompose en six grandes étapes. La première consiste d’abord à analyser les tendances du moment. C’est à travers ces recherches que la marque puise toute son inspiration. Ensuite, les aromaticiens entrent en jeu pour mettre un goût sur une idée. Cette étape est délicate puisqu’il faut savoir comment marier les ingrédients pour obtenir la saveur désirée. Essais, retours en arrière… avant d’arriver au résultat souhaité, les aromaticiens doivent expérimenter, goûter et faire essayer leurs créations à un panel de consommateurs. Leurs retours viennent enfin achever le processus de fabrication à l’aide de quelques réajustements finaux.

Tout au long de la conception d’un arôme e-liquide, les experts doivent en parallèle suivre les différentes réglementations et normes qui contraignent et encadrent ces produits. C’est notamment le cas de la TPD ou encore du règlement CLP. Dosage de la nicotine, étiquetage, contenance des flacons… ces points, et d’autres encore, nécessitent par conséquent une grande attention de la part des fabricants.

Arômes alimentaires et e-liquides : quelles sont les différences ?

Les arômes ne se limitent pas au domaine des e-liquides puisque nous pouvons aussi retrouver des processus similaires dans l’industrie alimentaire ou encore chez les créateurs de parfums. Auvergne-Phyto, l’une des entreprises à l’origine de Flavour Power, était en réalité déjà spécialisée dans le domaine des arômes, mais à travers le prisme de l’alimentaire. En effet, Auvergne-Phyto reproduisait alors de nombreuses saveurs à destination du secteur de l’agroalimentaire. Un savoir-faire précieux et utile pour le monde de la vape puisque la plupart des techniques employées sont les mêmes.

Avec la naissance de Flavour Power, il a toutefois été nécessaire de revoir certaines stratégies : “Bien que les arômes alimentaires soient généralement considérés comme sûrs pour la consommation, tous ne sont pas adaptés à l’inhalation.”. Ingrédients, concentration, solubilité… les recherches ont donc dû se poursuivre pour que la marque soit en mesure d’offrir une expérience de vapotage toujours sécurisée et savoureuse à ses clients.

Alain Lejeune
Alain Lejeunehttps://jdd.sn
Après avoir commencé à écrire sur la PlayStation pendant la période précédant le lancement de la PS5, Alain couvre désormais les dernières infos sur le matèriel pour PS5, PS Plus, Xbox Series X|S et Xbox Game Pass, notamment Forza Horizon 5, The Quarry, Fall Guys, Saints Row, etc.

En rapport