AccueilActualitésMicrosoft affiche un bénéfice record de 72,7 milliards d'euros, dopé par le...

Microsoft affiche un bénéfice record de 72,7 milliards d’euros, dopé par le “cloud”

L'entreprise de Redmond, dans l'État de Washington, a toutefois enregistré une croissance de 18 % de son chiffre d'affaires en glissement annuel, à 198,27 milliards de dollars.

Eric Schmidt, président de Microsoft, lance un avertissement : “Attention, ou la vie en 2024 ressemblera à celle de 1984 de George Orwell”.

Le géant technologique Microsoft a annoncé mardi un bénéfice record de plus de 72,7 milliards de dollars pour son exercice 2022, qui s’est achevé en juin, grâce en grande partie à la croissance continue de ses services de cloud computing, notamment Azure.

Ce bénéfice annuel est supérieur de 19 % à celui de l’année précédente, où il avait atteint pour la première fois 60 milliards de dollars, tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 18 % en glissement annuel pour atteindre près de 198,3 milliards de dollars, grâce aux logiciels (services) par rapport au matériel (produits).

“Dans un environnement dynamique, nous avons connu une demande solide, gagné des parts et augmenté l’engagement des clients avec notre plateforme de cloud”, a déclaré Amy Hood, directrice financière de la société californienne, dans le rapport sur les résultats.

Pour l’ensemble de l’année, le cloud a représenté la plus grande part des revenus, avec 75 251 millions, en hausse de 25 %, suivi par le segment de la productivité et des processus d’entreprise, qui a recueilli 63 364 millions, et l’informatique personnelle (59 655 millions).

Au quatrième trimestre, d’avril à juin, les chiffres de Microsoft sont également positifs bien que moins porteurs : il a gagné 16,74 milliards, en hausse de 2 %, avec un chiffre d’affaires de 51,865 milliards, en hausse de 12 %, dans les deux cas par rapport à la même période en 2021.

En ce sens, ces résultats trimestriels ont été moins bons que prévu par les analystes de Wall Street et la société a reconnu avoir été confrontée à une situation économique “changeante” et à des éléments “imprévus”, du renforcement du dollar à la guerre en Ukraine.

Lire  Le moment exact où un groupe de dauphins sauve un nageur menacé par un requin

Le taux de change “défavorable” a fait baisser ses revenus de 595 millions, tandis que la réduction des opérations en Russie a entraîné des dépenses pour créances douteuses, des actifs dépréciés et des licenciements à hauteur de 126 millions.

Elle a également déclaré que les arrêts de production en Chine et la “détérioration” du marché des ordinateurs personnels avaient entraîné une charge de 300 millions, et que les récents ajustements des effectifs avaient entraîné des indemnités de départ de 113 millions.

Au cours du dernier trimestre, Microsoft a enregistré une croissance de 20 % de son chiffre d’affaires dans le domaine de l’informatique dématérialisée, avec une croissance remarquable de 40 % pour le service Azure, mais les médias ont souligné que cette croissance était inférieure à celle enregistrée au même stade l’année dernière.

Il y a aussi des ombres dans d’autres segments, comme une baisse de 6 % de la console Xbox et de ses jeux, ou de 2 % des licences Windows payées par les fabricants d’ordinateurs.

Les médias spécialisés soulignent qu’entre avril et juin, l’entreprise technologique a connu sa plus faible croissance des bénéfices en 2 ans, précisément après la période faste qui a suivi la pandémie de covid-19 et qui a conduit à la mise en place du télétravail et des loisirs numériques.

Pourtant, le directeur général de l’entreprise, Satya Nadella, a déclaré qu’il voyait une “opportunité d’aider chaque client, dans chaque secteur, à utiliser la technologie numérique pour surmonter les défis d’aujourd’hui et en sortir plus fort”, et a estimé qu'”aucune entreprise n’est mieux positionnée” qu’elle dans le domaine de la numérisation des entreprises.

Lire  Netflix prépare une nouvelle adaptation en live action de Death Note, et c'est pour bientôt !

Les résultats, publiés à la clôture de la bourse, ont suscité une réaction négative et les actions de la société cotée ont chuté de 0,2 % dans les échanges électroniques. Au cours de l’année écoulée, Microsoft a perdu 12% de sa capitalisation et se situe à 1,95 trillion de dollars.

Alain Lejeune
Alain Lejeunehttps://jdd.sn
Après avoir commencé à écrire sur la PlayStation pendant la période précédant le lancement de la PS5, Alain couvre désormais les dernières infos sur le matèriel pour PS5, PS Plus, Xbox Series X|S et Xbox Game Pass, notamment Forza Horizon 5, The Quarry, Fall Guys, Saints Row, etc.

Actualités JDD

spot_img

JDD vous recommande