.

Star Wars Jedi : Survivor testé avec 12 cartes graphiques : souffre de micro-glissements

Star Wars Jedi : Survivor a fait ses débuts sur toutes les plateformes ce vendredi, comme déjà annoncé le titre arrive assez vert et même ses développeurs se sont excusés pour l’état dans lequel la version PC arrive, logiquement ils promettent de le résoudre avec des patchs mais pour le moment il doit passer par un mauvais départ et les critiques négatives logiques des utilisateurs. Le développeur a promis de corriger l’utilisation excessive de VRAM.

Star Wars Jedi : Survivor est développé par Respawn Studios et distribué par Electronic Arts. Il utilise le célèbre moteur graphique Unreal Engine 4 en utilisant exclusivement l’API DirectX 12. Le titre est promu par AMD et est offert gratuitement à l’achat d’une Ryzen 7000 jusqu’au 6 mai.

En raison de cette promotion, on ne sait pas si elle est temporaire pour le moment, elle est accompagnée d’une implémentation légère d’améliorations graphiques avec le ray tracing (réflexions et peut-être l’éclairage TPU) et FSR comme la seule technique de redimensionnement pour augmenter ses performances.

Comme d’habitude dans les articles de TechPowerUp nous avons une page entière dédiée à fournir une galerie d’images pour voir à quoi ressemble le jeu, cependant cela semble être un article express et d’autres pages habituelles sont absentes comme celles montrant les différences entre les divers paramètres de qualité ou même l’activation et la désactivation du ray tracing. La gamme de cartes graphiques testées n’est pas non plus très étendue, mais cela nous donnera une idée de ce à quoi nous pouvons nous attendre aujourd’hui.

STAR WARS Jedi: Survivor - Trailer de gameplay final - VOSTFR | PS5

Le jeu a été testé avec la version commerciale qui inclut le patch day 1 du jeu, en gros si ce n’était pas un press cup vous ne pouvez pas faire tourner le jeu sans le patch. Les tests ont été effectués sur une carte ouverte qui n’est pas la carte initiale de Coruscant, qui est très limitée au niveau du CPU. Nous supposons qu’en raison du temps limité, aucune carte graphique Intel n’a été testée, mais nous rappelons que les solutions AMD et NVIDIA ont été testées avec des pilotes optimisés pour le jeu.

D’un point de vue technique, le jeu peut être exécuté en mode fenêtré, fenêtré sans bordure ou plein écran, il n’y a pas de limiteur de FPS, le FOV peut être ajusté mais avec 5 niveaux prédéfinis, V-Sync, les tremblements de caméra, le flou de mouvement, l’aberration chromatique et le grain de film peuvent être désactivés. Comme indiqué plus haut, le jeu prend en charge le FSR 2, mais il n’y a pas de sélecteur ni de réglage manuel du niveau de netteté.

La consommation de VRAM n’est pas aussi exagérée que ce que nous avions vu dans certains aperçus, mais elle reste élevée : sans ray tracing, nous oscillons entre 7,8 GB et 10,4 GB tandis qu’en activant le ray tracing, nous passons à un peu plus de 9 GB à la résolution minimale et à 13 GB à la résolution maximale. Rappelons qu’il s’agit de la mémoire demandée et non utilisée, car elle n’est pas mesurable avec les outils actuels. La RTX 3080 10 Go contre la RTX 4070 12 Go ne montre aucune différence, par exemple. Nous avons besoin de voir plus de cartes graphiques avec 8 Go de VRAM pour comparer.

Du point de vue des performances, nous constatons qu’une RX 6700 XT ou une RTX 3070 sont plus que suffisantes pour faire tourner le jeu à 1080p, il manque des cartes graphiques moins puissantes pour voir la différence. Lorsque nous passons à 1440p, les exigences augmentent considérablement avec une RTX 4070/3080 ou une RX 6800 XT. Enfin, en 4K, seules les RX 7900 XTX et RTX 4090 parviennent à dépasser les 60 FPS.

es tests de ray tracing montrent une implémentation assez légère et nous avons pratiquement toujours besoin de la même puissance graphique pour chaque résolution, même s’il est vrai que les cartes graphiques AMD souffrent un peu plus et s’étouffent plus tôt, la RX 6800 XT souffre déjà à 1440p et la RX 7900 XTX atteint à peine 51.6 FPS à 4K vs. 59.5 FPS sans RT. La RTX 4090 perd à peine 5 FPS lorsque le ray tracing est activé et le pourcentage d’impact de son utilisation est donc plus faible.

L’analyse comporte des tableaux dans lesquels sont mesurés les FPS minimums, mais les données ne sont pas très pertinentes puisqu’aucune baisse de performance n’est détectée par rapport à la moyenne obtenue par les cartes.

Dans les conclusions, on dit qu’il s’agit d’un jeu amusant, bien que son prix de 70€ soit peut-être excessif, au-delà du fait que le jeu a encore des problèmes majeurs qui devront être résolus avec des correctifs. Il s’agit d’un autre jeu basé sur Unreal Engine 4 et comme d’habitude les problèmes de stuttering ou de microparones n’ont pas été résolus, ils mentionnent que chaque fois que nous démarrons nous avons environ 30 secondes de compilation des shaders mais cela ne nous empêche pas de souffrir de ces microparones ennuyeux, ils diminuent au fur et à mesure que nous sommes dans un scénario mais dans cet aspect nous devons attendre que les correctifs fassent leur travail. Ils ont également détecté des situations avec des textures qui apparaissent de nulle part “popping”, un autre bug commun dans les jeux basés sur UE4, mais qui peut être résolu si vous le souhaitez.

Il y a de sérieuses plaintes concernant des problèmes avec l’interface et l’incapacité de se déplacer et de changer les paramètres facilement dans les menus en utilisant le clavier et la souris, en particulier il manque la souris qui sert à quelque chose dans les menus, ils se plaignent également que certaines façons de gérer les menus et les options sont conçues pour le gamepad et ont besoin d’un peu plus d’amour, ils concluent que 70€ pour un titre avec cette paresse sur PC est une mauvaise blague, nous verrons si les correctifs arriveront bientôt.

Les graphismes sont jugés excellents surtout dans la conception des cartes et des textures, mais certains intérieurs souffrent d’un manque de polygones et pourraient être améliorés, l’éclairage sans ray tracing est excellemment soigné ainsi que la modélisation des personnages et les animations des combats.

Le jeu manque d’autres aspects à peaufiner et on remarque qu’il demande trop de CPU et qu’il profite peu des capacités multithreading des processeurs actuels. Ils mentionnent qu’avec Zen 3 il sera impossible de dépasser 70 FPS alors qu’avec un Raptor Lake la limite passe à 120-130 FPS, ils ne mentionnent pas ce qui se passe avec Zen 4, mais c’est un autre aspect qui nécessite d’importantes améliorations par le biais de patchs.

Le ray tracing semble être un peu négligé et compensé par d’autres techniques, donc son application à l’heure actuelle semble un pur caprice, il nous manque encore une comparaison visuelle de cet aspect pour le voir aussi clairement, puisque le TPU nous avait habitués à lui consacrer des pages. Il semble que, comme dans tous les titres promus par AMD, l’implémentation de RT soit légère afin de ne pas saturer leurs graphismes.

Un autre aspect qu’ils commentent est que, bien qu’avec NVIDIA, ils n’ont pas souffert de crashs avec les cartes graphiques AMD, ce qui est difficile à comprendre avec les jeux promus par la société et avec les pilotes WHQL conçus pour le jeu, mais nous devons supposer qu’il s’agit d’un autre problème en attente pour les futurs correctifs.

Quoi qu’il en soit, le verdict final est clair : nous nous ridiculisons en achetant des titres le jour du lancement et nous ne servons que de bêta-testeurs :

Nous payons maintenant 70 dollars pour tester une merde non finie qu’ils appellent un jeu AAA – et ce n’est pas la première fois cette année. Je commence à me demander si ces entreprises ne sont pas en train d’éroder lentement leur base de clients en livrant des produits défectueux encore et encore.

Étant donné que le jeu a l’air bien et qu’il est amusant, il est maintenant temps de garder un œil sur lui grâce à des correctifs. Nous verrons combien de mois il faudra attendre avant qu’une nouvelle ne vienne nous dire que le jeu a suffisamment mûri, nous aurons toujours le forum pour trouver d’autres opinions.

Alain Lejeune
Alain Lejeunehttps://jdd.sn
Après avoir commencé à écrire sur la PlayStation pendant la période précédant le lancement de la PS5, Alain couvre désormais les dernières infos sur le matèriel pour PS5, PS Plus, Xbox Series X|S et Xbox Game Pass, notamment Forza Horizon 5, The Quarry, Fall Guys, Saints Row, etc.

En rapport