.

“Un tour chez ma fille” : quand le rire s’invite chez TF1

Pour tous les amateurs de comédie, la soirée de ce dimanche 23 juillet promet d’être mémorable avec la diffusion du film “Un tour chez ma fille”. À noter que ce second opus est la suite du long-métrage “Retour chez ma mère”, une comédie décapante qui avait su séduire le public.

Une suite prometteuse sans Alexandra Lamy

La nouvelle mouture de ce récit humoristique met une fois de plus en scène Josiane Balasko, qui endosse le rôle de Jacqueline. Cette fois, notre héroïne pose ses bagages chez sa fille aînée, Carole, incarnée par Mathilde Seigner, et son compagnon Alain, joué par Jérôme Commandeur. Un séjour qui ne devait durer que quelques jours mais qui s’éternise, au grand dam du couple.

Alexandra Lamy, qui interprétait Stéphanie dans le premier volet, a décidé de ne pas reprendre son rôle dans cette suite. Cette décision a été prise en concertation avec le réalisateur Éric Lavaine lors de la conception du projet.

Quand Alexandra Lamy inspire le réalisateur

Dans le film initial, “Retour chez ma mère”, Alexandra Lamy jouait une architecte quadragénaire contrainte de retourner vivre chez sa mère après avoir perdu son emploi. Pour cette suite, Éric Lavaine envisageait initialement de faire emménager Josiane Balasko chez Alexandra Lamy. Cependant, l’actrice a rapidement mis en garde le réalisateur contre le risque de redite.

Éric Lavaine a confié : “Alexandra Lamy m’a tout de suite mis en garde sur le fait qu’on risquait de refaire le même film que le précédent : à savoir la confrontation entre la mère et la fille”. Écoutant son conseil, le réalisateur a alors décidé de faire déménager Jacqueline chez Carole, sa fille aînée avec laquelle elle a moins d’affinités.

Un scénario qui se réinvente

Ce changement de trame a amené Alexandra Lamy à renoncer à son rôle de Stéphanie : “Cela réduisait considérablement la partition d’Alexandra et on s’est dit que le mieux était de l’envoyer au Brésil”, explique Éric Lavaine. Malgré l’absence de l’actrice dans ce second volet, le réalisateur reste optimiste : “Avec Alexandra, on se retrouvera sur un prochain film”.

En parallèle, pour ceux qui préfèrent l’action et le glamour, sachez que la saga James Bond continue avec la diffusion de “Le monde ne suffit pas”, troisième opus de l’ère Pierce Brosnan, mettant en scène Sophie Marceau dans le rôle de la grande méchante, Elektra King. Que vous soyez fan d’humour ou d’action, la soirée promet d’être divertissante !

Sandra Drouin
Sandra Drouin
La pop culture c'est le dada de Sandra ! Elle partage avec vous ses découvertes et impressions sur de vastes sujets tels que le cinéma, la télé, le gaming et la culture web en général.

En rapport

JDD vous recommande :